Actuellement
sur le forum
Ordonnance écho de grossesse Marie-Helene NICQUEVERT
Dernier message le 15/04/2018
de Marie-Helene NICQUEVERT
ordonnances nécessaires pour la rééducation? Caroline RAPIN
Dernier message le 21/03/2018
de Nogaye DIAW
Facturation hors nomenclature Garance REPOUX
Dernier message le 21/03/2018
de Catherine LEWICKI
cotation Danielle PINKASFELD
Dernier message le 21/03/2018
de Catherine LEWICKI
cotation SP Emilie MONTAGNIER
Dernier message le 19/03/2018
de Prisca WETZEL
reversion collaboration Catherine LEQUERE
Dernier message le 17/03/2018
de Danielle PINKASFELD
Rééducation à domicile Dorothee DEMIT
Dernier message le 17/03/2018
de Melanie DARNAUDAT
l'UNSSF les soutient
Rejoignez nous sur Facebook

Guide du droit de grève

Infos pratiques

Accueil

CDP / sages-femmes / UNSSF et ONSSF

2 février 2018  |  Infos adhérents | Communiqué | 

Jeudi 1er Février 2018
COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUN ONSSF-UNSSF

Mardi 30 janvier 2018, les syndicats professionnels représentatifs des sages-femmes (Organisation Nationale Syndicale des Sages-femmes et Union Nationale Syndicale des Sages-Femmes) ont été reçus, à la Caisse Nationale d’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés (CNAMTS), pour la 7ème réunion de négociations conventionnelles.

A ce stade des négociations, les deux syndicats regrettent l’impasse dans laquelle l’Union Nationale des Caisses d’Assurance Maladie (UNCAM) les a conduits en imposant, dès le début, une enveloppe budgétaire contrainte, bloquée à un montant dérisoire et indécent ainsi que des propositions unilatérales et arbitraires, y compris sur la démographie des sages-femmes libérales sur le territoire.

Les mesures minimalistes ne permettent pas une réelle reconnaissance de leurs compétences et maintiennent les sages–femmes libérales au rang de la profession de santé ayant les plus bas revenus. Certains actes, pratiqués par les sages-femmes, n’ont toujours pas de rémunération prévue par la Sécurité Sociale.

La qualité de la prise en charge des femmes aussi bien au cours de la grossesse, que lors du suivi gynécologique n’est pas prise en compte dans les discussions par l’UNCAM. Pourtant, les résultats de l’enquête de périnatalité sont alarmants.
La HAS vient de faire paraitre des recommandations sur la prise en charge de l’accouchement normal, chez les femmes présentant un bas risque obstétrical : mais avec quels moyens ?
Nos propositions ne sont pas écoutées dès lors qu’elles nécessitent un ajustement financier.

Où sont donc passées les promesses de campagne de M. Macron ?

Le futur Président de la République s’était adressé en mars 2017 aux sages-femmes du territoire et préconisait : « (…) que les sages-femmes relèvent les nombreux défis de la santé », « (…) soient au coeur de la prévention, (…) participent à la réorganisation de notre système de santé » ; et promettait que « (son) projet donnera (aux sages-femmes) les moyens de développer une approche humaine et efficace des parcours de santé des femmes ».

Si les sages-femmes sont prêtes à relever les défis à venir, cela ne pourra se faire sans les moyens adéquats pour y parvenir !

Contact presse :
-ONSSF : C Raquin, Présidente 06 66 42 95 94 et E.Tarraga : 06 21 94 25 26
-UNSSF : M. Poumaer, Présidente et H. Jonkers 06 95 02 80 43

Télécharger ce communiqué en pdf :

2018-01-30 - Communiqué De Presse COMMUN ONSSF-UNSSF.pdf