Actuellement
sur le forum
IFD refusée par la CPAM pour une visite Isabelle PERNOT
Dernier message le 16/05/2018
de Isabelle PERNOT
Ordonnance à soi-même ? Belinda MARCHAL
Dernier message le 15/05/2018
de Florence LEROY
Prado et majorations Genevieve DE PENA
Dernier message le 03/05/2018
de Genevieve DE PENA
medi+ 4000 Benedicte DUBY
Dernier message le 02/05/2018
de Benedicte DUBY
Ordonnance écho de grossesse Marie-Helene NICQUEVERT
Dernier message le 30/04/2018
de Prisca WETZEL
ordonnances nécessaires pour la rééducation? Caroline RAPIN
Dernier message le 21/03/2018
de Nogaye DIAW
Facturation hors nomenclature Garance REPOUX
Dernier message le 21/03/2018
de Catherine LEWICKI
l'UNSSF les soutient
Rejoignez nous sur Facebook

Guide du droit de grève

Infos pratiques

Sage-femme salariée

Publication de la loi de santé au journal officiel

9 février 2016  |  Communiqué | SF salariée | SF libérale | 

La loi de modernisation de notre système de santé a été publiée au Journal Officiel après 2 ans de travaux pendant lesquels l’UNSSF a été auditionnée.

La loi est donc entrée en vigueur au 27 janvier 2016. Sur certains articles concernant les sages-femmes, l’UNSSF est consultée, pour avis, par la Direction Générale de la Santé, avant la publication des dispositions réglementaires.

Les principales dispositions concernant les sages-femmes sont :

  • La pratique de l’IVG médicamenteuse, la suppression du délai de réflexion entre la première et la deuxième consultation pour une IVG.
  • La réalisation de l’examen postnatal en l’absence de situation pathologique, que la grossesse ou l’accouchement ait été eutocique ou non.
  • La prescription des substituts nicotiniques, la prescription des vaccinations et leur réalisation à l’entourage de la femme et de l’enfant pendant la période postnatale.

L’UNSSF a transmis ses commentaires à la Direction Générale de la Santé et espère la publication rapide des décrets et arrêtés.

Consultez l'article de loi sur le site Legifrance :
loi n° 2016-41 du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé