Actuellement
sur le forum
MINEURES Adeline Weber
Dernier message le 09/01/2018
de Elodie MARNAS
diabète gestationnel Raissa ROUBAUD
Dernier message le 09/01/2018
de Raissa ROUBAUD
prescription VSL Nathalie LASNE
Dernier message le 07/01/2018
de Nathalie LASNE
LPG Aino DEWAELE
Dernier message le 05/01/2018
de Aino DEWAELE
Rééducation à domicile Dorothee DEMIT
Dernier message le 18/12/2017
de Catherine LEWICKI
IK monito à domicile Clemence DENIS
Dernier message le 17/12/2017
de Laurence PLATEL
Prévoyance Clemence DENIS
Dernier message le 12/12/2017
de Clemence DENIS
l'UNSSF les soutient
Rejoignez nous sur Facebook

Guide du droit de grève

Infos pratiques

Accueil

Communiqué du 24 octobre 2009

27 octobre 2009  |  Communiqué | 

La CNAM envisage la création d'un poste de coordonateur qui interviendrait au 6ème mois de la grossesse auprès des femmes enceinte pour préparer leur sortie de maternité et les orienter vers une prise en charge à domicile par une sage-femme libérale.

La CNAM souhaite ainsi :

Réduire le nombre de journées d'hospitalisation
Pouvoir expérimenter avec notre profession de nouvelles organisations qu'elle pourra ensuite décliner (voire imposer ?) dans d'autres domaines de la santé
Coordonner les soins hôpital ville
Se positionner comme offreur de soins de l'amont à l'aval

En échange d'une revalorisation ciblée sur un segment de notre activité, la CNAM souhaite réguler les nouvelles installations et organiser la permanence des soins.

L'UNSSF réaffirme ses positions à savoir :

Refuser un nouveau morcellement des prises en charges
Ne pas être la variable d'ajustement des hôpitaux ou des autres professions
Etre réaliste quant à notre démographie et notre installation
Nous ne maîtrisons pas le numérus clausus
Sans mesures spécifiques, l'exercice en zone rurale est déficitaire dans les conditions actuelles
Mettre en oeuvre une communication pour promouvoir les rôles et compétences des sages-femmes
Obtenir la revalorisation du SF, notre lettre-clef, bloquée depuis 2002

Un calendrier est fixé pour travailler sur :

la question de la démographie des sages-femmes
la revalorisation des honoraires

Nous réaffirmons notre exigence :

Pas de signature d'accord sans une vision plus globale de la prise en charge de la maternité par les sages-femmes
Pas de signature sans une revalorisation de nos actes.